Comment rompre le jeûne intermittent ?

Sommaire

Si vous lisez régulièrement mes articles sur Objectif Fasting, vous devez connaître mon admiration pour le jeûne intermittent ! C’est un moyen très efficace de perdre du poids ou de retrouver une bonne santé. Mais beaucoup de mes coachés me demandent : Comment rompre le jeûne intermittent ? Il s’agit tout simplement de retrouver une alimentation normale après avoir mis votre corps au repos pendant plusieurs heures. Faut-il plus manger ? Moins manger ? Quels aliments sont autorisés ? Je vous dis tout dans cet article !

Comment rompre le jeûne intermittent ? Les erreurs à ne pas faire !

comment rompre le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent consiste à stopper toute consommation d’aliments pendant plusieurs heures. Il existe plusieurs formats comme le 16:8 (manger pendant 8 heures et être en restriction pendant 16h), le 18:6 (manger pendant 6 heures et être en restriction pendant 18h), le OMAD (manger un jour sur deux) et bien d’autres.

De cette manière, votre corps n’est plus occupé à constamment digérer (ce qu’il fait lorsque l’on consomme trois repas par jour). Il peut ainsi se concentrer sur ses fonctions vitales et renforcer vos défenses immunitaires.

Jeûne intermittent tous les jours : voici les bienfaits !

Mais tout cela n’est possible que si vous adoptez un bon comportement alimentaire lorsque vous rompez votre jeûne. Malheureusement, les erreurs peuvent vite se produire après avoir passé plusieurs heures sans manger.

Trop manger

Si vous débutez le jeûne intermittent, il est possible que vous ayez une sensation de privation. Votre corps n’est pas encore assez habitué à la restriction calorique et vous avez envie de « rattraper » ce manque.

Le problème, c’est qu’en mangeant trop et rapidement, vous risquez d’avoir des effets de ballonnement et des maux de ventre. Vous n’obtiendrez pas plus d’énergie en mangeant plus, au contraire !

Ne pas assez manger

ne pas assez manger en rompant le jeûne intermittent

Pendant un repas de jeûne intermittent, il faut réussir à atteindre un bon niveau d’énergie sur une journée. Il faut consommer assez de calories pour y parvenir. Et cela est encore plus important si vous avez une activité physique à côté de ce régime.

Commencer une période de jeûne en ayant faim n’est pas une bonne solution. Vous risquez d’augmenter le manque et la frustration et cela peut vous amener à casser votre jeûne encore plus rapidement.

Comment bien rompre le jeûne ?

Dans les deux cas évoqués juste au-dessus, vous risquez de ne pas avoir les bons effets du jeûne intermittent. Le fasting est une méthode efficace si toutes les conditions pour réussir sont réunies.

Pour cela, je vous propose une première solution : Espacez vos repas !

Imaginons que vous ayez choisi le format de jeûne 16:8. Il consiste à manger pendant 8 heures et entrer en restriction calorique pendant 16h.

Comment avoir des résultats du jeûne intermittent dans la perte de poids !

Pendant ces 8 heures, n’hésitez pas à faire plusieurs repas en les espaçant toutes les 2 ou 3 heures. Il vaut mieux manger des petits repas à intervalles réguliers plutôt que de consommer une grande quantité trop rapidement.

Comment manger après un jeûne intermittent ?

quoi manger quand on romp le jeûne

Lors d’un fasting, il n’y a pas que la quantité qui compte, il y a aussi la qualité ! Pour que votre organisme puisse poursuivre son chemin de guérison et obtenir la meilleure énergie corporelle, ce que vous allez manger va être important !

Vos habitudes alimentaires sont déterminantes sur votre système de santé. Aujourd’hui, l’alimentation moderne est responsable de la plupart des pathologies comme le cancer, le diabète, le cholestérol, les maladies cardio-vasculaires ou même des maladies comme l’Alzheimer !

En stoppant les aliments riches en sucres ajoutés ou les produits transformés, vous réduisez considérablement vos chances d’avoir des complications de santé !

C’est aussi la raison pour laquelle lorsque vous êtes en restriction calorique, vous vous sentez bien mieux !

Quels aliments pour rompre le jeûne intermittent ?

Aliments sains

Une alimentation peu saine peut réduire voire éliminer tous les avantages du jeûne.

L’idée directrice du fasting n’est pas de se dire « Je n’ai pas mangé pendant plusieurs heures, donc je peux me faire plaisir ! ». Il aide surtout à avoir une nouvelle vision de la nourriture. L’idée est d’agir selon nos besoins et non plus selon nos envies.

Je vous conseille donc de ne pas vous jeter sur un hamburger avec des frites après avoir passé plusieurs heures sans manger !

Le mieux est d’éviter les aliments sucrés et transformés, les produits céréaliers et laitiers ou, encore pire, les plats préparés ou cuisinés.

Jus de citron pendant le jeûne intermittent, est-ce autorisé ?

Si vous ne voulez pas gâcher tous vos efforts mis en place pour casser votre jeûne, je vous conseille fortement de vous tourner vers des bonnes protéines, des bons lipides, des graisses saines, des fibres et des bons glucides :

  • Poissons,
  • Œufs,
  • Bonne viande,
  • Légumes,
  • Pseudo-céréales (riz, sarrasin, quinoa, pommes de terre, etc)
  • Sucres naturels (miel, sirop d’érable, sucre de coco, etc)
  • Fruits (3 à 4 par jour)
  • Crudités
  • Oléagineux, noix et graines
  • Légumineuses (avec modération)

Pour ne pas brusquer votre organisme, et notamment lorsque vous avez réalisé un jeûne long, je vous conseille de débuter vos premiers repas par un bouillon ou une soupe. Il est important de reprendre à manger avec un petit repas et de manger lentement. Le mieux est d’écouter votre corps !

Comment rompre un jeûne de 16h ? Pas de sucres rapides !

quoi manger jeûne intermittent

Les aliments trop sucrés (ou à sucres ajoutés) sont fortement déconseillés que ce soit dans le cadre d’une alimentation normale ou si vous souhaitez rompre le jeûne intermittent.

Puisque votre corps n’a pas reçu de glucose pendant plusieurs heures, il va se mettre en état d’alerte. Pour se défendre, le pancréas va alors sécréter une hormone régulatrice des taux de sucre dans le sang : l’insuline. Elle va favoriser un pic de glycémie dans votre corps. C’est généralement ce qui provoque un état assez connu après des gros repas : la fatigue.

Le problème des sucres rapides (à index glycémique élevé), c’est qu’ils diffusent une énergie qui est très rapidement digérée par l’organisme et qui redescend aussitôt (ce qui provoque la faim !). Consommés en grande quantité, ils favorisent la sécrétion en masse d’insuline face à laquelle vos cellules peuvent créer une résistance. Dès lors, le surplus de sucre va alors être stocké en tant que graisse.

Dans l’ensemble, il est préférable de consommer des sucres lents à index glycémique bas. Surtout si vous êtes sur le point de reprendre une nouvelle période de jeûne. La digestion de ces sucres est plus lente, et l’énergie est fournie sur le long terme sans risque de manque !

Pour rompre un jeûne intermittent, vous pouvez vous autoriser quelques sucres rapides sans qu’il n’y ait de risque de prendre du poids puisque votre corps aura utilisé toutes ses réserves ! Mais je vous conseille de les consommer avec modération !

Comment arrêter le jeûne intermittent sans grossir ?

perdre du poids jeûne

Beaucoup de mes coachés me posent cette question car ils ont peur de voir tous les effets du fasting disparaître en l’arrêtant. Comme vous l’aurez compris dans cet article, le principe du jeûne intermittent n’est pas seulement d’espacer longuement les repas. Il faut aussi adopter une alimentation saine !

Si l’un des bienfaits de cette méthode est de perdre du poids, ce n’est pas pour rien. Ce que peu de gens savent, c’est qu’il vous aide surtout à retrouver votre poids de forme.

En retirant les produits néfastes pour la santé, en réduisant les quantités (car aujourd’hui, nous consommons 140 milliards de tonnes de nourriture en trop par rapport à nos besoins nutritionnels !) et en s’alimentant mieux, vous allez ainsi perdre toute la graisse en surplus présente dans votre organisme.

Le principal est de consommer des bons aliments aux qualités nutritionnelles pour votre système digestif. En plus de cela, si vous souhaitez apporter une efficacité supplémentaire à votre nouveau mode d’alimentation, n’oubliez pas de pratiquer une activité physique à côté et de bien vous hydrater !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser